une maladie chronique d’origine cérébrale

L’épilepsie est une maladie neurologique chronique qui se définit par la survenue répétée de crises d’épilepsie (non provoquées).
Le système nerveux est constitué de cellules appelées « neurones », qui ont la particularité de communiquer entre elles par des petits courants électriques. Dans le cerveau, cette activité électrique est détectable par l’électroencéphalogramme (EEG).
Lors d’une crise d’épilepsie, un très grand nombre de neurone émettent en même temps une activité électrique anormale, excessive. La crise est un événement transitoire, qui ne dure habituellement pas plus de 3 minutes.

Y a-t-il différents types de crises ?

On distingue classiquement les crises focales (ou partielles) et les crises généralisées, selon que le début de la crise se fait dans une partie localisée d’un hémisphère du cerveau ou d’emblée au sein des 2 hémisphères.
Les symptômes des crises focales, les plus fréquentes, peuvent être très différents d’une personne à l’autre, pouvant se résumer à une brève suspension de la conscience, ou comporter une perte de connaissance avec convulsions. Elles ont en commun une durée brève, et des symptômes stéréotypés pour une même personne. L’aura épileptique est un symptôme purement subjectif correspondant à un début de crise dans une partie très limité dans le cerveau. On parle de crises partielles simples si la conscience est préservée, crises partielles complexes si la conscience est altérée, et enfin de crise partielle secondairement généralisée si la crise se termine par une perte de connaissance avec des convulsions bilatérales.
Les deux principales manifestations des crises généralisées sont les absences, simple suspension de conscience isolée, qui surviennent principalement chez l’enfant, et les crises tonico-cloniques, comportant perte de connaissance, raideur et convulsions bilatérales, qui débutent le plus souvent chez l’adolescent ou le jeune adulte.

L’épilepsie est-elle fréquente ?

L’épilepsie est la maladie chronique neurologique la plus fréquente après la migraine. Elle touche environ une personne sur 150, ce qui représente 30000 personnes concernées en Belgique francophone. La maladie peut apparaître à tout âge,

Quelles sont les causes de l’épilepsie ?

Les 2 grandes catégories de causes sont soit « lésionnelles », soit « génétiques ».
D’une part, l’épilepsie peut être secondaire à une lésion cérébrale, comme une séquelle d’hémorragie, d’AVC, d’encéphalite ou de traumatisme, ou encore une malformation cérébrale, ou rarement une tumeur. Il s’agit d’épilepsies dites symptomatiques.
D’autre part, l’épilepsie peut être liée à une prédisposition génétique. On parle alors d’épilepsies idiopathiques. Cela n’implique pas que la maladie soit héréditaire.
Dans un certain nombre de cas, la cause de l’épilepsie reste inconnue.

Peut-on guérir de l’épilepsie ?

Le contrôle des crises, avec ou sans traitement, est obtenu dans 70% des cas. Dans cette situation, la maladie n’empêche pas de mener une vie normale.
Chez l’enfant, la disparition spontanée de l’épilepsie est un phénomène courant, principalement lorsqu’elle est liée à une prédisposition génétique. Chez l’adulte, cette évolution très favorable est possible mais davantage imprévisible.
Malheureusement, dans 30% des cas, les crises persistent malgré le traitement médicamenteux. On parle alors d’épilepsie réfractaire, ce qui entraîne un handicap dans la vie quotidienne du patient.


Vous voulez rester informé, inscrivez-vous à notre newsletter!