Examens médicaux

Les investigations médicales

Si un médecin soupçonne une épilepsie chez un patient, recevoir une description de la crise par une personne qui y a assisté lui sera d’une grande aide.

Le médecin peut alors envoyer le patient chez un neurologue. Dans le cas d’un enfant, il peut s’agir d’un pédiatre ou d’un neuropédiatre. Le spécialiste examinera son patient et le questionnera sur son histoire médicale et celle de sa famille. Il fera un enregistrement de l’activité électrique du cerveau grâce à un appareil E.E.G. (électro-encéphalogramme). Cet examen, tout à fait indolore et sans danger, permet au médecin de détecter une activité épileptiforme anormale.

Dans certains cas, le patient passera aussi un Scanner ou une IRM (Imagerie par Résonance Magnétique), examens indolores et sans danger, effectués par un radiologue. Il s’agit de procédés par lesquels on prend une série de photos du cerveau. Un ordinateur les traduit en une "carte" du cerveau. Celle-ci aide le spécialiste à trouver une éventuelle cause aux crises d’épilepsie.