Convulsions hyper thermiques de l’enfant

Convulsions hyperthermiques de l’enfant

Les convulsions hyperthermiques (encore appelées fébriles) sont des crises d’épilepsie survenant à l’occasion d’une élévation de la température. Elles surviennent le plus souvent chez le petit enfant (entre 6 mois et 5 ans) et traduisent la susceptibilité plus grande du cerveau à déclencher une crise d’épilepsie en cas de fièvre à cet âge. Les convulsions fébriles sont généralement de bon pronostic parce que cette susceptibilité plus grande du cerveau disparaît avec l’âge. Il y a cependant un risque de récidive chez le petit enfant à l’occasion d’autres épisodes fébriles.

Les convulsions hyperthermiques sont généralement de courte durée et ne requièrent aucun traitement. Si les convulsions durent plus de 5-10 minutes, un médicament donné généralement par voie intrarectale (par l’anus) est indiqué pour arrêter les convulsions. Chez un enfant connu pour faire des convulsions hyperthermiques, le médecin peut être amené à expliquer aux parents la manière d’administrer le médicament à domicile.

Une fois les convulsions arrêtées, il faut traiter la fièvre en administrant un médicament qui fera baisser la fièvre (médicament antipyrétique) et/ou en donnant un bain tiède à l’enfant. Il faut également rechercher, comme chez tout enfant présentant de la fièvre, la cause de cette élévation de température. Il faut savoir que les convulsions hyperthermiques peuvent être le premier signe d’une méningite. C’est entre autres pour cette raison qu’un premier épisode de convulsions hyperthermiques nécessite généralement une hospitalisation.

L’enfant qui présente des crises provoquées par la température ne souffre pas pour autant d’"épilepsie", puisque les crises sont provoquées.